Broker NESSfx

La bourse décrite par Émile Zola n’a pratiquement pas changé jusqu’à l’ère de l’informatique. Depuis, la Corbeille est devenue un musée. Au XXIe siècle, tout un chacun peut boursicoter ou investir, jouer ou spéculer sur les valeurs cotées partout dans le monde que ce soient des devises, des parts de sociétés multinationales, des matières premières, voire des produits financiers sophistiqués ou des titres de dettes publiques ou privées. Vous pouvez vendre et acheter presque tout ce que vous voulez, depuis chez vous, 24 h sur 24. Toutefois avec les nouvelles technologies et la démocratisation des investissements boursiers sont apparus pour le commun des spéculateurs tout un vocabulaire et des produits qui, jusqu’à présent, n’étaient accessibles qu’aux spécialistes, aux cambistes ou aux traders professionnels : warrant, effet de levier, contrats binaires, etc.

Aujourd’hui, intéressons-nous à l’effet de levier.

L’effet de levier, c’est la multiplication de mes sous ?

Oui et non. Oui parce que cette formule vous permet d’investir plus que votre capital initial. Et parfois beaucoup plus que ce capital. Non, car ne perdez jamais de vue que vous allez souscrire des contrats avec de l’argent que vous n’avez pas. Et là réside le risque, et souvent le danger.

En quelques mots si vous investissez 20 € avec un effet de levier de 200, vous investissez en réalité 20 multipliés par 200, donc : 4000 €. Conséquence : vous démultipliez vos gains. Mais, car il y a un mais de taille, les risques sont très importants et peuvent tout simplement vous ruiner ! En effet si vous perdez, vous perdez plus que votre capital initial puisque dans les faits, et ne l’oubliez jamais, vous jouez avec de l’argent emprunté. Donc, en termes de liquidité vous devez avoir les moyens d’être très réactif.

L’effet de levier sur les options binaires

Contrairement à ce qui peut se lire ici ou là, l’effet de levier est tout à fait possible sur les options binaires. Mais les modalités sont différentes de celles sur les valeurs mobilières classiques. La principale différence réside dans le fait que c’est l’opérateur qui fixe le montant de l’effet de levier pour les options binaires, alors que c’est vous qui le décidez en trading traditionnel. Alors, méfiez-vous des opérateurs qui vous proposent des effets de levier exorbitants. Un taux de 1 pour 200 avec une exigence de marge de 0,5 % (n’hésitez pas à interroger le service support de votre site favori) est tout à fait acceptable.

Vous l’aurez compris : l’effet de levier est à manier avec précaution

Il ne laisse guère de place à l’amateurisme, mais il est séduisant pour les spéculateurs prudents. Vous avez, avec ce système, la possibilité de vous lancer avec des sommes faibles (de l’ordre de dix ou vingt euros). L’effet de levier vous apportera des gains appréciables malgré de très faibles variations sur les contrats des options binaires (sur les devises par exemple). Naturellement, vos liquidités doivent être conséquentes et si vous voulez mettre tous les atouts de votre côté, ces liquidités doivent être rapidement disponibles.

Vers le site