Inflation américaine : baisse de l’euro face au dollar

L’euro a perdu un peu de sa valeur vendredi par rapport à un dollar qui se fait aider par les derniers chiffres de l’inflation américaine. En sus, les paroles de Janet Yellen, la présidente de banque centrale américaine, concernant le rehaussement des taux d’intérêt de 2015 ont renforcé la prise de valeur du billet vert.

Vers 23 heures, heures de Paris, l’euro était l’équivalent de 1,1016 dollar. C’était un petit regain par rapport à sa valeur de l’après-midi, car vers 14 heures (Paris), un euro valait 1,1002 dollar. Ce fut sa plus basse valeur en un mois. La veille, l’euro s’en tirait pourtant avec 1,1112 dollar.

La monnaie européenne perdait aussi de sa valeur par rapport au yen de la veille. Un euro passe ainsi de 134,52 yens à 133,86 yens.

De son côté, les billets de l’oncle Sam reprennent un peu son souffle et ont pu grimper de quelques chiffres après la virgule face à la devise nippone. Il termine ainsi son tracé à 121,52 yens après avoir côtoyé les 121,57 yens la journée, son plus haut atteint depuis 2 mois et demi. Jeudi, un dollar valait 121,07 yens.

Les experts expliquent cette montée de la valeur du dollar par des prix à la consommation en nette progression. L’inflation a été légèrement freinée en avril comme le prédisaient les spécialistes. En observant cette inflation de près, la Fed a fixé comme objectif un taux d’inflation annuelle de 2 %. Cette démarche appuiera l’instauration de la politique monétaire américaine. À part ses chiffres sur la consommation hors énergie et alimentation, la Fed mise également sur les statistiques sur le chômage pour mieux gérer sa politique.

Le dollar a donc profité de cette politique de resserrement de la Fed pour passer à une valeur plus stable.

De son côté, l’euro freine sa prise de valeur face aux commentaires de la Banque centrale européenne (BCE) qui prévoit une augmentation des rachats d’actifs du programme massif. Rappelons-le cette stratégie vise à relancer l’économie régionale en modérant la monnaie unique européenne.

Petite victoire en soi, l’euro gagnait quelques pences face à la livre britannique. Il passa alors de 70,89 pences (jeudi) à 71,12 pences (vendredi).

Profitez donc des fluctuations des monnaies pour jouer en bourse et spéculer sur le forex. Plus500, AVA trade, eToro et UFX Markets proposent tous différents instruments de trading spéculatifs sur les taux de change être différentes monnaies. Bien entendu, la volatilité du taux euro/dollar étant forte, il s’agit là de paris à risques, mais d’autres monnaies sont plus stables et présentent peut être plus d’options intéressantes à l’heure actuelle.

Découvrez tout ceci en détails sur une des plateformes de trading, celle d’UFX Markets, qui comporte en plus un long dossier destiné à vous former au trading sur les devises.

Cliquez Ici