L’euro est en baisse

Sans surprise, l’euro continuait sa descente face au dollar le 1er juillet, pourtant les bourses européennes prenaient une tout autre voie. En forte hausse, l’ensemble des bourses européennes réagit mieux que celle de la France face à la perspective d’un accord entre la Grèce et ses créanciers.

Une heure avant minuit à Paris, l’euro valait 1,1053 dollar. La veille, à la même heure, il valait 1,1139 dollar. La monnaie unique européenne perdait un peu de sa valeur face à la devise nippone, soit une valeur à 136,12 yens contre 136,38 yens la veille.

De son côté, le dollar reprend du terrain par rapport à la monnaie japonaise, car un dollar valait 123,15 yens. Mardi soir, sa valeur était de 122,44 yens.

Selon les experts du marché, l’euro aurait perdu de sa valeur face au dollar en partie à cause des propos du premier ministre grec. En effet, ce dernier avait accepté la possibilité d’accepter les conditions émises par ses créanciers pour leur prêter main-forte sous quelques réserves.

D’après O. Esiner, une des têtes pensantes de chez Commonwealth Exchange, l’euro doit sa résistance aux opérations de vente et d’achat que les investisseurs étrangers mènent dans la zone euro. L’arrivée en masse des fonds d’action couverts en devises sur le marché devrait beaucoup influer sur la situation de l’euro.

La BNP Paribas a prononcé les mêmes propos dans le sens où le groupe pense que l’euro deviendra une valeur de réserve, selon l’issue du cas de la Grèce.

Toutefois, on remarque depuis quelques semaines que les acteurs en bourse jouent la carte de la prudence. La Grèce n’est pas encore sortie de l’auberge. L’inquiétude s’est encore renforcée quand la Grèce n’a pas pu verser une partie de sa dette au FMI.

Outre Atlantique, le dollar conforte sa position avec des indicateurs très positifs, comme la création d’emplois. Ce sera une très bonne chose à la veille de la sortie des chiffres sur le chômage que réserve la Fed chaque mois. Néanmoins, selon les spécialistes de la Société Générale, le dollar prendra son temps pour gagner en valeur.

Trader en ligne est donc toujours d'actualité, reste à répondre à la question « où jouer en bourse » actuellement Profitez donc des promotions des sites de trading en ligne qui sont évidemment un plus notable pour votre lancement. Profitez donc des offres bonus ETX Capital ou des bonus eToro pour bien démarrer.

Découvrez en détails le site de trading en ligne eToro

Cliquez Ici