Les yeux rivés sur la Grèce : l’euro se démarque sur le dollar

Les yeux rivés sur la Grèce : l’euro se démarque sur le dollar

Mercredi 24 juin 2015, l’euro gagnait un peu en valeur face au dollar. Il reprend ainsi petit à petit ses marques dans un marché qui reste pour le moment mitigé à cause de la situation incertaine de la dette grecque.

À 21 heures GMT, soit 23 heures à Paris, la devise européenne valait 1,1208 dollar. La veille, à la même heure, elle ne faisait que 1,1168 dollar.

Par ailleurs, la monnaie unique européenne creusait aussi légèrement l’écart avec la devise nippone avec une valeur de la veille à 138,36 yens contre 138,86 yens le soir du 24 juin. Toutefois, le dollar a fait signe d’une grande stabilité face à la monnaie japonaise.

Selon les propos de Vassili Serebriakov, un expert de chez BNP Paribas, d’importants mouvements étaient observés mardi pour faire place à une certaine stabilité ce mercredi. La forte baisse de l’euro de mardi avait beaucoup interpelé les experts, puisqu’il avait atteint sa plus basse valeur depuis deux semaines à 1,1135 dollar. De plus, cette perte de valeur a eu lieu en plein milieu de la négociation de la Grèce avec ses créanciers. Au lieu d’insuffler un vent d’optimisme, la possibilité d’un accord entre Athènes et le FMI et les autres acteurs avait, ce jour-là, eu l’effet inverse.

Même s’il s’agit d’un dénouement heureux pour la Grèce, l’annonce d’une telle nouvelle serait légèrement préjudiciable pour l’euro. Toujours selon notre expert de BNP Paribas, les cambistes voient les choses d’une autre manière et raisonnent en termes de risques. Pour ces professionnels des opérations de change, l’attitude la plus raisonnable a été de vendre des euros. D’ailleurs, la politique monétaire qu’observe la Banque Centre Européenne (BCE) ne fait que conforter cette décision qui prévoie que l’euro sera affaiblit si l’accord grec est signé.

Aux États-Unis, les cambistes découvrent les estimations du gouvernement américain sur le PIB relatif aux trois premiers mois. Les résultats s’avèrent très prometteurs.

L’euro termine la soirée du 24 juin 2015 avec un regain de valeur face à la livre britannique qui se stationne à 71,37 pence. Le dollar a également repris un peu de sa valeur par rapport à la monnaie britannique.

La situation reste donc tendue sur les cours des taux de change, trader le Forex restant un jeu on ne peut plus incertain. Mais si vous décidez de vous lancer, nos partenaires ETX Capital, eToro, UFX Markets, Plus500 et AVA Trade sont là pour vous faciliter la tâche, avec leurs plateformes de trading modernes et performantes.

N’attendez plus, cliquez sur le bouton ci-dessous pour découvrir le broker en ligne AVA Trade

Cliquez Ici